Vincent Hazard

4 projets de court et long métrages fictions : Cul de sac, Bons baisers d’Albanie, Valentin, Le Crunch.

BIOGRAPHIE
Après des études d’audiovisuel dans le Nord de la France, Vincent s’expatrie en Angleterre. En 2001 il y réalise son premier court métrage en anglais : « Nicholas » qui tourne dans de nombreux festivals et gagne plusieurs prix. Lorsque Vincent rentre en France, il poursuit sa carrière de réalisateur avec un autre court-métrage « OUT », qui reçoit un bel accueil en festivals avec plusieurs prix. Bénéficiant de son expérience de monteur son auprès de réalisateurs aussi prestigieux que Stephen Frears, Costa Gavras ou Luc Besson, Vincent est lui-même devenu un auteur-réalisateur aguerri. Il travaille notamment comme scénariste pour Radio France, de la série humoristique d’influence anglaise et développe actuellement deux projets de long-métrages
Site : www.vincenthazard.com

PROJETS EN DEVELOPPEMENT

1/ Une série de X x 26 mins 
« CUL DE SAC »

 Une série sur un bruiteur anglais qui vient travailler en France. Une bible de quelques pages et 12 pages de scénario sont disponibles en anglais. Idéal pour une coproduction. 

2/ Un long-métrage de comédie : 
« Bons baisers d’Albanie » est une comédie romantique qui tourne mal, un film déjanté, plein d’énergie. Un jeune ingénieur Français débarque à Tirana pour faire la cartographie 3D des quelques routes albanaises. Pour cela il va parcourir le pays à bord de son véhicule prototype concurrent du véhicule Google earth. Sur place, il va rencontrer la sulfureuse Stela qui va rendre son voyage mémorable.

Le scénario est en développement, en recherche de producteur. Je connais bien l’Albanie et possède les contacts pour rendre le projet viable, je souhaite le réaliser. Pitch visible ici : https://vimeo.com/60194355 

3/ Un long-métrage de fiction :
VALENTIN

« Valentin » est un jeune homme attachant. SDF, il dort dans les anciennes carrières parisiennes, les Catacombes et il s’est battu pour rester scolarisé. En travaillant dans les médiathèques municipales, il a passé le concours des grandes écoles et a été admis ! Sophie, une jeune journaliste de télévision, a retrouvé cet étudiant pas comme les autres juste avant son entrée à l’école d’ingénieur. Sophie voit en lui le sujet d’un formidable documentaire et décide de le manipuler pour le mettre en scène. Cependant, malgré une indéfectible joie de vivre et une confiance illimitée en son prochain, le jeune homme a aussi une part d’ombre, à l’image de son refuge dans les catacombes.

Le film est en développement. Il débute sur le ton de l’humour noir où l’on se moque du personnage principal pour sa candeur face à la cruauté des institutions et des élites, puis les choses se retournent pour flirter avec le film de genre, dans un final clautrophobe et angoissant. Tourné en petite équipe (tout est en mode « mockumentaire » ou « found footage ») je souhaite le réaliser moi-même.

4/ Un court-métrage sur le rugby (Rencontre franco-anglaise) :
LE CRUNCH

« Le Crunch » fait référence au traditionnel match de rugby France-Angleterre durant le tournoi des 6 nations. Il évoque aussi le son d’un os qui craque suite à un gros coup de poing…
« Le Crunch » illustre à travers une rancœur d’adolescent les différents sentiments que le Français et l’Anglais nourrissent envers l’autre : de l’incompréhension souvent, de l’admiration parfois et toujours de l’antagonisme.
« Le Crunch » est une métaphore rugbystique de mes observations des relations Franco-Anglaises. J’ai une énorme tendresse pour ce pays et j’aime aussi le mien, ce film est une manière de rapprocher nos deux peuples par l’humour.

Le film est écrit, il fait environ 15 minutes et se prête aussi à la coproduction avec la Grande Bretagne.

Pitch visible ici : https://vimeo.com/60194355