Un chaos merveilleux

Quand Michel Spinosa a fait appel à Agnès de Sacy, il portait le projet de « Possession »,
depuis plusieurs années, mais il manquait quelque chose : « je ne me sentais plus la force de continuer, c’était travailler en tandem ou arrêter ce projet ».

Ainsi, il a fait appel à Agnès de Sacy, pour structurer ce « chaos merveilleux », trouver l’essence du film qu’avait rêvé Michel Spinosa, mais qu’il n’arrivait pas à accoucher.

Agnès n’a pas été une simple technicienne. elle a réinventé le projet et fait émerger le passé des personnages. C’est de cette collaboration qu’est né « Son épouse », film sur le deuil et la culpabilité.