Trois soirs, trois bars et un cadavre vraiment exquis

Quand le public valentinois devient scénariste

Un cadavre exquis de scénario, quelle bonne idée. Le principe en est simple : 3 soirs, 3 bars. Une troupe de 4 comédiens mordus d’impro interprète en direct et avec énergie les fragments écrits par une horde de scénaristes d’un soir accompagnée par deux auteurs professionnels.
Chaque soir, les deux équipes reçoivent les contraintes d’écriture et s’attèlent à la rédaction d’une partie de l’histoire. Chaque proposition est interprétée par un couple de comédiens pour être soumise à l’applaudimètre. À partir du fragment qui suscite le plus d’enthousiasme, les deux équipes imaginent la suite de l’histoire.
À l’issue de ces trois soirées intensives d’écriture, de jeu et, il faut bien le dire, de franche rigolade, les quatre comédiens Hélène Coja, Sam Abed, Michèle Bouanchaud et Sam Gounon se retrouvent ce samedi sur la scène du Village pour une représentation enflammée du scénario complet.

Le public a ainsi pu suivre la folle aventure de Nathalie et Jean-Michel. Des ronds-points de gilets jaunes jusqu’à la Place Rouge de Moscou en passant par le Pic du Midi, les deux amants agents secrets déjantés subissent l’imagination débordante des scénaristes à grands coups d’attaques de « cochons d’indes garous », ou encore de sbires russes sacrément inspirés. Ce road-movie haletant traverse tous les genres : le kung-fu, le film d’espionnage, et même une incursion dans la Nouvelle Vague. Et oui, Jean-Michel était À bout de souffle.

Amour, tension, suspense, tout y est ! L’énergie des comédiens était communicative : bientôt, le public en délire scande la Kalinka et la Carioca.

Mais félicitons le co-scénariste sans qui cette histoire loufoque n’aurait vraiment pas eu la même saveur : LE PUBLIC !!!