TOUCH

Dans le sud d’Israël, à l’orée du désert du Néguev, Nina (31) mène une existence morne et solitaire. Crises d’angoisses, phobies sociales : elle évite le monde et survit grâce à un job ingrat dans une station-service. En dehors d’Ilan (37), chauffeur de taxi et amant occasionnel, et Riad (55), vendeur de falafels qu’elle connaît depuis l’enfance, elle n’a aucun lien réel avec les autres. La seule échappatoire à son quotidien plombant est la musique électronique, qu’elle écoute du matin au soir. Pianiste et compositrice amateur, Nina voue un culte aux artistes français de la French Touch 2.0, dont elle s’inspire. Ses compositions sont brillantes, mais elle n’ose les faire écouter, tant elle manque de confiance en elle. En attendant, elle tient un blog musical sur le Net.
Un jour, Nina y fait la rencontre virtuelle d’une jeune Française, Sophie (21), alias SO-FI. Drôle, grande gueule et très mature, SO-FI est l’opposé de Nina. Elle dirige un label avec son ami Ludo (25) et sillonne la France pour organiser des soirées électro. Son compte Instagram est à l’image de son existence, joyeuse et éclatante. Elle est tout ce dont Nina a toujours rêvé. Nina, qui supporte de moins en moins sa vie, se projette dans celle de SO- FI. Elle se modèle à son image, copie son style. Elle s’imagine même travailler pour son label. Portée par son énergie, Nina laisse éclater le grain de folie qui germait elle. Mais elle n’a alors plus de limites. Après avoir agressée un automobiliste qui la harcelait et perdu son travail, elle se sent enfin libre, et réserve un billet pour la France. Mais lorsqu’elle annonce la bonne nouvelle à son amie SO-FI, celle-ci fait lettre morte...