Sophie GALIBERT

Après un bts audiovisuel et un parcours de quatre ans en production, Sophie Galibert part faire un tour du monde. A son retour, elle bifurque définitivement vers l’écriture et la réalisation. De 2009 à 2014, elle écrit et réalise plusieurs courts-métrages : Icecream (2009), Bouddhi Bouddha (2011), Et Dieu créa la pomme (2013). Son dernier court-métrage Crevette (2014) est actuellement en festivals et remporte de nombreux prix.
Sophie Galibert remporte le prix du scénario du festival Cineffable 2011 (Waterproof), et du Cristal film Festival 2012 (LifeMobile). En 2012, elle participe à la finale des AudiTalentsAwards avec son scénario L’ampoule, en développement chez OffShore. En 2013, elle participe au marathon des scénaristes du festival de Valence et remporte le prix du public avec 50’s Fever. En 2014, son scénario « On the road to paradise » est sélectionné et réalisé par Marion Laine dans le cadre des Talents Cannes Adami 2015. Sophie Galibert retranscrit l’univers humaniste et poétique qui est le sien, tout en traitant des thèmes qui lui sont chers : le désir et l’affranchissement. Elle travaille aujourd’hui à l’écriture de son premier long-métrage : « L’étourdissement ».

Synopsis

L’étourdissement

Chloé, une violoniste de 17 ans, rêve d’intégrer le conservatoire de musique et de s’arracher de la banlieue où elle a grandit.
A quelques semaines du concours d’entrée du conservatoire ses parents, qui s’inquiètent de ses notes au lycée, la forcent à partir réviser son bac à la campagne. Chloé emporte son violon en cachette et se retrouve coincée au milieu des champs.
Elle fait alors la rencontre d’Anthony, 20 ans, un fils d’agriculteur qui vient de perdre son père et doit gérer la ferme surendettée.
Cette rencontre va bouleverser les plans de Chloé et amener les deux jeunes adultes à s’engager dans la vie