Sébastin MORIN

Compétition création - série de télévision
Workshop Bibles TV
« Mateïnda »

Adepte de personnages et d’univers décalés, portraitiste d’une réalité parfois dérangeante, parfois exaltante, Sébastien Morin raconte des histoires.
Réalisateur adepte de la caméra stylo, scénariste amateur de toutes les formes de narration, il travaille depuis plusieurs années à développer des projets qui parlent à tous, à travers des destins et des histoires exceptionnelles.
Il considère avoir commencé à apprendre à écrire après sa maîtrise de scénario. Héritier d’une époque où la télévision n’avait pas les bonnes grâces des universités, il appréhende dès lors l’écriture audiovisuelle dans son ensemble comme un sacerdoce, n’oubliant jamais le garçon de 11 ans qu’il était quand pour la première fois il a ouvert un cahier pour y écrire un ersatz du Petit Nicolas.
Il se consacre depuis plusieurs années à l’écriture de séries, dont il apprécie le cadre unique et riche : celui où le rapport entre le personnage et le spectateur se construit sur la durée.

Le projet

Mateïnda
Luce, petite fille de 10 ans, est victime d’une maladie inconnue qui endort sa victime, pour ne jamais la laisser se réveiller.
Sa grande sœur, Adèle, désespère de la voir ainsi s’enfoncer sans pouvoir rien faire : selon les médecins, aucun malade ne s’en est jamais relevé de cette maladie. Et pourtant, une légende raconte que la première malade, Mateïnda, s’est, un jour, réveillée. Adèle va dès lors rechercher Mateïnda pour comprendre pourquoi on la cache, et tenter de sauver sa sœur.
Ce qu’Adèle ne sait pas c’est que dans le même temps, Luce se réveille dans un monde aux contours étranges, indéfinis : elle découvre une autre réalité qui n’existe que dans sa tête. Du moins, au début, c’est ce qu’elle croit…