Scénario et partition : Polyphonie, polyrythmie et autres joyeusetés !

Blog des étudiants du Master pro scénario (Nanterre)

Ce matin, nous avons eu le plaisir de rencontrer Béatrice Thiriet lors de son master class « Ecrire la musique d’un Film » au cinéma Lux.

Lors de son intervention, la compositrice nous a fait profiter de son parcours singulier : Passée de pianiste rock à compositrice d’opéras, elle a commencé l’écriture de musiques de films à l’occasion de sa rencontre avec la réalisatrice Pascale Ferran.

En premier lieu, Béatrice a tenu à défendre la place des compositeurs dans le processus créatif d’un film. Car la musique de film n’est pas un genre en soit. Chaque œuvre génère un langage spécifique, qui nait du dialogue entre auteur et compositeur. C’est un vrai travail polyphonique en sommes !

Au détour de réflexions harmonico-philosophiques, de précieux conseils ont été donnés aux élèves du conservatoire de Valence, venus en nombre assister au master class. La principale stratégie à retenir est d’intégrer un projet suffisamment en amont, pour faire partie intégrante du processus créatif. De cette manière, partition et scénario peuvent commencer à s’accorder sur une même gamme. C’est là que se joue le ton d’un film, dans l’harmonie.

Sur ces bonnes paroles, nous avons hâte d’entendre le travail de Béatrice Thiriet dans le prochain film de Pascale Ferran « Bird People », dont la sortie en salle est prévue très prochainement.
D’ici là vous pourrez retrouver la compositrice, armée de son piano ce soir à 20h00 au Pop’up Cabaret pour un concert haut en couleurs. On vous donne rendez-vous là-bas pour une session musicale dont le maître mot sera l’improvisation !

Valéry Bensegueni et Sonia Simon