Rencontre avec Marco Prince

« A Valence, l’ambiance est bon enfant, je rencontre plein de gens différents. Pour l’instant, tout va bien ! »

« Une bonne musique de film ? Je mets un point d’honneur à avoir les poils qui se lèvent ! La technicité ne m’émeut pas... »

« Y’a eu Mandela, y’a eu Obama... Maintenant y’a moi comme président. J’adore l’idée. »

« La Nouvelle Star ? C’était léger, ludique. C’est exactement ce à quoi ça ressemble. Je me suis fait quatre potes. C’est ça que j’aime de toute manière, rencontrer des gens... »

« Mettre de la musique sur un film, ce n’est pas faire de la musique de films ! J’ai fait les deux. Quand tu fais de la musique de films, t’es un tailleur, tu fais du sur-mesure »

« Eric Rochant ? C’est un des types les plus brillants que je connaisse. C’est un type qui connaît vraiment la musique, c’était très agréable de bosser avec lui. »

« Quand tu fais de la musique de films, faut pas avoir d’égo ! T’es vraiment au service du réalisateur. C’est ce que j’appelle de la composition sous influence. Mais j’adore me confronter aux idées des autres. »

« Mon instrument de prédilection ? Quand je commence, c’est le silence... »

« La mélodie, la musique, ça impacte très fort une image. Quand le réalisateur entend pour la première fois la musique, ça le viole, c’est vraiment violent. »

« Combien de temps on me donne pour faire la musique d’un film ? En général, jamais assez. Mais bon, disons qu’en moyenne, c’est un mois et demi de travail »

« Je n’ai jamais terminé une musique de film en étant satisfait, en me disant que c’était parfait. »

« Mes meilleures expériences ? Par exemple, tu fais ta petite compo dans ton coin, et bam ! tu te retrouves avec l’Orchestre de Paris qui la joue, c’est très bon pour l’ego ! »

« Un réal avec qui je voudrais travailler ? Xavier Dolan ! Je dirais oui tout de suite ! »

« Alexandre Desplat, c’est vraiment celui qui m’a décomplexé de faire de la musique de films... »

« J’ai bossé pour tous les genres... Animation, comédie, drame... Le kif c’est de faire de la musique pour un bon film, c’est tout... J’crois même que sur un film de cul, s’il est bon, je ferais bien la B.O ! »

« Réaliser un film ? Oulà non ! C’est le dernier des métiers que je ferais ! Je serai jamais metteur en scène. Il faut déjà être habité d’une histoire et puis... il faut avoir réponse à tout ! »

« Faire l’acteur, ça oui ! Si je peux défendre un rôle, ça serait avec plaisir ! »

« Que c’est chiant la musique de pub... Le sujet n’est pas la musique. Ça a beau payer pas mal, c’est 30 secondes qui vont vous coûter très cher... »

« Je veux pas parler de mon prochain projet. D’abord parce que je suis superstitieux ! »

« On le sait pas mais Dominique Farrugia, il est premier prix de flûte traversière ! »

« FFF... On est toujours amis ! Je peux vous annoncer qu’on va retravailler ensemble en novembre... Si la musique qu’on fait est bonne, on verra après pour un album... »