Rencontre avec Claude Le Pape et Hubert Charuel, Place des Clercs.

Claude Le Pape (scénariste des Combattants), marraine scénariste du Marathon du Court, et Hubert Charuel, parrain réalisateur du Marathon musique, nous parlent de leur dernières 48h au Festival de Valence.

A la terrasse ensoleillée d’un café, Claude et Hubert partagent leur premières expériences de parrains. Si Claude a déjà participé au Festival l’an dernier à l’occasion de la masterclass « Ainsi soient-ils » (en tant que scénariste de la Saison 3), c’est une première pour Hubert qui épaule deux jeunes compositeurs à l’écriture de la musique qui accompagnera un court-métrage. « Nous n’avons pas encore vu les films de la sélection car nous souhaitons être disponibles pour nos filleuls. Ils peuvent nous appeler n’importe quand, pour une question ou un retour », précise Hubert. Nous souhaitons bonne chance aux scénaristes, Anouk Heyman et Sarah Schenel et aux compositeurs, Thomas Chabalier et Romain Trouillet que nous savons très bien entourés !

Actuellement, les deux auteurs travaillent ensemble sur le scénario d’un film qui sera réalisé par Hubert, Bloody Milk (titre provisoire). Le pitch : un éleveur agricole doit abattre ses vaches une à une à cause d’une épidémie... Il porte cette histoire avec force et douceur. Quand il en parle on sent que le sujet lui tient à cœur. Un très beau film produit par Domino Films qui devrait entrer en financement cet été et qui a déjà bénéficié de la bourse Beaumarchais et de l’aide à l’écriture du CNC.

Claude Le Pape et Hubert Charuel confient ne jamais avoir eu à pitcher.
Alors que l’exercice est à l’honneur au Festival (pitch des bleus et forum des auteurs), Claude nous explique qu’elle intervient à l’étape de l’écriture et qu’elle n’a donc pas à séduire les producteurs, déjà conquis par les projets en cours.