Quand vient la nuit

On connaissait les after work des jeunes cadres dynamiques qui, au sortir du travail vont tous boire une bière, attaché case à la main ; cravate toujours impeccable.
Le festival de Valence vous présente ses propres « after ».
Hier soir à 22h30, le bar Bancel se remplit peu à peu de festivaliers. Dès 23h30, intérieur et extérieur sont noirs de monde.
Le mot est bien passé : on se retrouve ; on souffle ; on se détend. Des présidents et organisateurs, aux producteurs en passant par tous les scénaristes, jusqu’aux blogueurs (!), tout le monde est là ; tout le monde échange.
Quoi de mieux pour clôturer une journée riche et intense que de se réunir dans un lieu cosy à l’ambiance festive et conviviale ?!
Les plus du Bancel ? De la très bonne musique et d’excellents mojitos que nous vous recommandons vivement après les avoir testés pour vous.