Plus ou moins vu et entendu au festival #6 : Le dernier jour du festival

Blog des étudiants de Master 2 pro Scénario

Après la cérémonie de remise des prix, des navettes nous ont emmené aux abords du port de Valence pour porter un toast (et une assiette de poulet à la citronnelle) à la santé du festival international des scénaristes.

Comme disait Leonardo di Caprio qui a été évoqué à plusieurs reprises lors de la cérémonie de remise des prix, « Whatever happened in Valence, stays in Valence. » (tout ce qui se passe à Valence, reste à Valence).

Mais ! Voici quelques aperçus discrets de ce qui s’est passé.

(paragraphe de suspens)

On a vu de plus ou moins jeunes scénaristes se donner corps et âmes sur le dancefloor pour faire honneur à Rihanna.

On parlait plus ou moins russes dans les ascenseurs de l’hôtel.

150 personnes qui souhaitent rester anonymes ont déclaré : « je vais faire un film ! »

On a dû évacuer Guillaume quand quelqu’un a eu le malheur de lui demander s’il avait bien avancé. Voici sa réponse (en version courte) :
« J’aurais pu en écrire plus ! (Il prend deux verres) deux verres de rouge, 5 lignes ! (Il prend une assiette) 3 repas, 2 pages ! (Il prend un scénariste par les épaules) une dizaine de discussions, 15 pages ! J’aurais dû faire mieux ! J’aurais dû faire…plus !!!! »

On applaudit particulièrement Arnaud Guillemant pour la composition de la superbe bande originale du teaser du festival et pour ses prouesses acrobatiques dans le bus du retour. Nul doute qu’il se fera sa place dans le milieu (à défaut de l’avoir trouvée dans le bus).

Et évidemment, au lendemain de la soirée, en regardant avec envie les boulistes qui soulèvent avec force leurs armes de pétanque, on remercie toute l’équipe du festival pour ce beau moment et leur présence détonante du début à la toute fin de l’événement.