Pierre Guyard, producteur chez Nord-Ouest Films et parrain du marathon d’écriture du court-métrage.

Pierre Guyard, connu pour avoir produit « Les Combattants » de Thomas Cailley, est invité pour la première fois au festival des scénaristes et est tout aussi heureux de nous accorder une interview.

Lors de son intervention sur la scène Pop Up ce jeudi 9 avril, Pierre Guyard conclu (en répondant au passage à la question que tous le scénaristes se posent) : « Pour découvrir un bon scénario, c’est avant tout un contact humain. Il faut mieux m’inviter prendre un café pour parler du projet en 5 minutes… » Qu’à cela ne la tienne, nous lui demandons un instant au café sur la place pour une petite interview, et ça tombe bien, le soleil est aussi au rendez-vous en cette fin d’après-midi.

Après un parcours à la Fémis et une envie dévorante de se lancer dans la production cinéma indépendante, Pierre découvre le festival des scénaristes de Valence. Il voit dans l’opportunité d’un festival dédié au scénario « d’éveiller ses sens, de redevenir curieux » car la production est « un métier qui est trop dans l’opérationnel, on a pas le temps de faire un arrêt sur image ».
De plus, Valence se distingue des autres festivals cinéma où l’aspect scénario est noyé dans les flux de réalisations. Se concentrer rien que sur le scénario n’est pas pour le déplaire. « J’aime l’idée d’avoir mon téléphone éteint pendant une journée, d’attiser ma curiosité et les sens, et de rester ouvert. »
En plus d’être à l’affût aux rencontres, Pierre Guyard est un des parrains du marathon du court. Avec un sourire il avoue envisager son rôle auprès des marathoniens avec « beaucoup de douceur : je suis vraiment dans l’idée de les encourager et de les aider par mon expérience de producteur. J’essaye de leurs envoyer de bonnes ondes. »