Nicolas MONTANARI

Auteur en compétition
Marathon d’écriture du court métrage en 48 heures
Compétition Création - Catégorie Court métrage

Présence au Festival
Du mercredi 4 au samedi 7 avril 2018

Rompu à l’exercice auto-promotionnel grâce à un égo surdimensionné, Nicolas Montanari, malgré la gageure de la concision, résume volontiers trente-quatre années passionnées et passionnantes. Il aime les paris, les stylos Bic et Gaston Lagaffe.
Après le métier peu sérieux d’informaticien, il offre au monde théâtral sa géniale créativité durant sa formation de comédien à l’ESAD (École Supérieure d’Art Dramatique, réellement dramatique pour son professeur de chant) puis en créant plusieurs compagnies dont les chefs-d’œuvre (n’ayons pas peur des mots) seront célébrés en France (Pezou, Fénétrange, Trébons-de-Luchon) et à l’étranger (Strasbourg et Limoges, entre autres).
Un désir grandiose l’amène à réaliser ses propres films, où il occupe toute la chaîne de création, de l’écriture au montage. Ainsi naissent deux courts métrages autoproduits : Le Chant de la fourmi (2014) et Tel qu’en lui-même l’éternité le laisse (2017).