Nelly KADKHODA

<span class="caps">JPEG</span> - 62.7 ko

Autrice en voie de professionnalisation - Vidéaste

Présence au festival :
Mercredi 1er au samedi 4 avril

C’est en apprenant à lire avec les Harry Potter que Nelly Kadkhoda, née en 1996 à Grenoble d’une mère française et d’un père iranien, s’est prise de passion pour la lecture et l’écriture. Une passion consolidée avec la saga de Pierre Bottero qui l’inspire toujours. Des années à écrire des poésies, des nouvelles et à établir son univers. Elle s’initie à la réalisation de courts métrages lors d’un stage d’été en 2009. C’est le déclic, c’est ainsi que Nelly veut créer : en écrivant et réalisant des œuvres audiovisuelles.
Elle se dirige naturellement vers une licence cinéma audiovisuel à Bordeaux après son bac littéraire. Deux années à écrire et réaliser, à jouer aussi, en férue de théâtre qu’elle est, pour des courts métrages à la fac ou avec des associations audiovisuelles. Nelly réalise ensuite sa troisième année de licence en échange aux Etats-Unis, dans l’état d’Oklahoma. Avec toujours plus de tournages et d’écriture, elle réalise des courts métrages anglophones sur des sujets qui lui sont chers : la maternité, la différence, la quête de soi.

De retour en France, elle se lance dans un master cinéma audiovisuel à l’UPEM. Elle y écrit et réalise une comédie noire pour le projet de fin d’études de M1 et rédige un mémoire sur la représentation de la transidentité au cinéma. Elle tourne aussi un documentaire sur les derniers agriculteurs d’un village des Hautes-Alpes, celui de son enfance, pour le concours d’entrée de la Fémis qui lui permettra d’atteindre le second tour en 2018, section scénario. Nelly termine son master par un stage à la coordination d’écriture de la série Demain Nous Appartient de TF1.
Depuis, elle effectue des tournages et missions de vidéaste indépendantes : captations de spectacles à la Philharmonie de Paris ou dans des collèges, tout en se consacrant à ses projets d’écriture qu’elle présente à divers concours.