Maximilian Badier-Rosenthal

Auteur en compétition
Marathon d’écriture du court métrage en 48 heures
Compétition Création - Catégorie cinéma court métrage

Maximilian Badier-Rosenthal a grandi dans une culture mixte, d’un père français et d’une mère vietnamienne.

De retour en France après avoir obtenu une licence de Chinois à Pékin, il écrit et réalise son premier court métrage d’atelier à l’OMJA d’Aubervilliers.

C’est en participant au festival Génération Court qu’il rencontre Yassine Qnia. Celui-ci va produire en 2016 son premier court métrage, Ông Ngoai, au sein de Nouvelle Toile production.
L’histoire s’inspire d’un événement que Maximilian a vécu avec son grand-père en lui apportant un fauteuil en cuir qui n’est pas le bienvenu.

En 2017, Maximilian Badier-Rosenthal réitère l’expérience Génération Court et développe un projet à thème : l’intégration de la communauté chinoise à Aubervilliers.

Maximiliand Badier-Rosenthal sera présent lors du Festival du mercredi 29 mars 2017 au vendredi 31 mars 2017.