Maud GARNIER

Après avoir vécu un an à Londres, Maud s’installe à Paris et intègre le CEEA. Elle en sort en 2010 avec un diplôme d’affabulatrice professionnelle. Depuis, elle écrit pour la télévision, l’animation et le cinéma… En 2011, elle reçoit le prix du jury à Sopadin pour son scénario de long-métrage La peau claire (qui recevra également l’aide à la réécriture du CNC). C’est lors de cette soirée arrosée qu’elle fait la rencontre d’autres affabulateurs professionnels, les Indélébiles, un collectif de scénaristes qu’elle intègre quelques mois plus tard… En parallèle, elle réalise Azurite, un court-métrage historique et féministe et 15 francs, des fleurs et une culotte, une fantaisie sur Alzheimer. Ces deux courts, produits par Offshore et pré-acheté par France 3, ont reçu de nombreux prix. En 2015, elle intègre l’Atelier Scénario de la Fémis où elle développe un nouveau long-métrage, Les cigognes.

Maud Garnier sera présente lors du Festival du 6 au 9 avril 2016.