Martin SAUVAGEOT, Sophie PINCEMAILLE & Thibaut LA FLAQUIERE

Compétition création - série de télévision
Workshop Bibles TV
« Cognacq-Jay »

Thibaut LA FLAQUIÈRE

Formé à Sciences Po Paris et à la Sorbonne (Master 2 Droit et Administration de l’Audiovisuel), ce « sériephile », passionné également par la télévision et son histoire, s’est tourné vers l’écriture de bibles TV sur le tard.
Il a débuté sa vie professionnelle au sein de FremantleMedia (département programmes de flux), avant de participer à la création de la société de production indépendante French TV dont il a été le directeur du Développement.
Après quelques galops d’essai concluants (des shortcoms ainsi qu’une bible de série de science-fiction), « Cognacq-Jay » est sa première grande expérience d’écriture au long cours.

Sophie PINCEMAILLE

Elle commence à écrire en 1993 pour le théâtre avec Michel Muller (Surtout pas d’fleurs, Pas tout noir, pas tout blanc). S’ensuivent plusieurs programmes courts pour la télévision (Non, fallait pas l’inviter...). Elle crée en collaboration la série 3 Femmes flics et prend part à l’écriture de plusieurs séries pour la télévision (Talons aiguille et bottes de paille, Heidi…) ainsi que quelques unitaires (Le déclin de l’empire masculin, Mes grand-mères et moi).
Récemment, elle co-écrit avec Martin Sauvageot et Olivier Charasson la série Vous êtes ici, programme court humoristique 100% néo-rural. Elle y interprète l’un des protagonistes. Formée au CNSAD, elle est aussi comédienne et metteuse en scène. Elle a récemment monté Les Bonnes de Jean Genet, qui se reprendra à Paris au printemps puis à l’automne 2015.

Martin SAUVAGEOT

Né en 63, il ne découvre l’écriture scénaristique qu’au passage des années 2000. Pour autant, il s’y sent enfin à sa place. Il a depuis collaboré à de nombreuses séries dont Vénus & Apollon, Fortune, Les bleus, Cœur océan… et quelques unitaires. C’est dans l’écriture collective qu’il s’épanouit le plus. L’atelier est pour lui la meilleure façon d’écrire pour la télévision. Avec Sophie Pincemaille et Olivier Charasson, il a aussi créé un premier programme court, Vous êtes ici, évoquant avec humour, bonhommie et décalage son expérience néo-rurale. Programme qu’il réalise. Par ailleurs, Martin fait régulièrement le joyeux DJ et notamment pour ce festival particulier qu’il accompagne depuis de nombreuses années.

Le projet

Cognacg-Jay

La fin des années 50 est riche et contrastée. L’évolution sociale et technique parait infinie, mais la situation politique est très instable. L’Algérie, vestige de la grandeur passée de la France, réclame violemment son indépendance. Et la IVe République s’épuise dans d’incessants remaniements. Certains nostalgiques de la grande guerre complotent même pour reprendre le pouvoir. La télévision balbutiante est au cœur de ce maelström, avec enthousiasme, énergie et foi en l’avenir… A Cognacq-Jay, des pionniers défrichent ce nouveau media. Jean de Verzon (ingénieur), Paul Suberville (reporter), et Sylvie de Verzon (speakerine), sauront-ils y trouver leur place et conquérir leur liberté ?