Los Angeles de Damian John Harper, ou la cité des anges qu’on n’atteindra jamais.

Jeudi 9 avril à 19h au cinéma Le Navire était projeté dans le cadre de la compétition film du festival, « Los Angeles » de Damian John Harper.

Le destin de trois personnages hantés par l’ombre de la grande cité californienne : un fils – Matéo, 17 ans -, une mère – Lidia –, et un père – Jésus. Ils ne sont pas de la même famille mais tous les trois habitent le même petit village dépeuplé, perdu on ne sait où dans les terres du Mexique. Matéo doit bientôt partir pour Los Angeles, les derniers détails sont en cours d’arrangement avec les passeurs, afin d’y travailler et subvenir à sa famille. Et en prévision de son accueil là-bas, Matéo doit intégrer au plus vite le gang du village qui offre les connexions dont il a besoin pour sa prochaine destination.
Mais intégrer le gang et partir travailler à Los Angeles dans l’espoir d’envoyer un peu d’argent à sa famille est une véritable coutume locale, une tradition inexorable. Ainsi, Lidia désespère de ne plus avoir de nouvelle de son fil, Lino, déjà parti pour la grande ville. Jésus revient enfin de Los Angeles après plusieurs années là-bas, après être devenu une figure fantomatique et absente pour sa famille.
Damian John Harper propose un scénario tout en finesse où trois portraits générationnels affrontent le même et infatigable fantôme de la cité des anges. Les tensions psychologiques montent alors que les personnages, conscients de ne pouvoir se battre contre le destin scellé, prient pour que tout se passe au mieux.

Encore sans distributeur pour le territoire français, le circuit festival est l’occasion de profiter de ce petit bijou.
Le film vaut le détour.
Prochaine séance vendredi 10 avril à 17h