Les sessions musicales : Un parfum de spontanéité

Blog des étudiants du Master pro scénario (Nanterre)

Je me suis rendu au Cabaret Pop’up hier soir pour y découvrir les sessions musicales qui s’y tenaient de 20h00 à 21h00.

J’ai aussitôt été conquis par la prestation de Béatrice Thiriet qui nous a offert une improvisation continue de 20 minutes au piano, avec autant de subtilité que de dextérité.

Plus tard dans la soirée, armé de son séquenceur, David Komara est parvenu à captiver les spectateurs avec pour principal instrument sa voix : La salle hoche la tête sur un rythme hypnotique. Les lignes mélodiques se mélangent par couches, jouant d’harmonies qui dépassent le simple groove. C’est alors qu’un homme à côté de moi s’avance vers la scène, empoigne une basse posée dans un coin et vient poser quelques notes par-dessus cet arrangement. Quelle heureuse spontanéité ! J’en suis sorti charmé.

Pour les mélomanes, comme les curieux, je vous donne rendez-vous ce soir à 20h00 au Cabaret Pop’up pour le concert de Benjamin Siksou, en partenariat avec la SACEM.

Valéry