Les pitchs des scénarios du marathon d’écriture !

Si vous avez envie de découvrir les scénarios écrits pendant le marathon de 48h d’écriture du court métrage, n’hésitez pas à envoyer un mail à leur auteur : il vous enverra son scénario avec plaisir.

Le sujet du marathon d’écriture 2014, choisi par la présidente du Grand Jury, Agnès de Sacy, était le suivant :
« Un(e) enfant attend avec sa mère à la terrasse d’un salon de thé et se goinfre d’un gâteau au chocolat. Sa mère est tendue. Le visage barbouillé, l’enfant s’enfonce sur sa chaise, glisse jusqu’au sol, sans un bruit, et disparaît sous la table. Soudain, l’enfant voit les jambes de sa mère se redresser et s’éloigner… Le bruit des talons se fond dans la rumeur. »
48 heures après, étaient écrits 26 scénarios de dix pages en moyenne, imaginatifs, de genres divers, drôles ou terribles, simples ou sophistiqués. Les résumés ci-dessous vont donneront sans doute envie d’en savoir davantage, n’hésitez pas à envoyer un mail aux auteurs qui vous intéressent.

Pennda Bâ, Ma fille à la patte
pennda_ba@yahoo.fr
Anna, une très jeune maman, savoure un moment en terrasse avec Emma, sa fille de 9 ans. Quand elle aperçoit Thomas, l’homme qu’elle commence tout juste à fréquenter et auquel elle n’a pas encore avoué qu’elle avait une fille, Emma, complice, plonge sous la table… Et Anna peut profiter de son rendez-vous galant tandis sa fille cachée à ses pieds, lui mime ses commentaires sur Thomas, au fil de la conversation…

Antoine Baudot, Neige de printemps
antoinebaudot@gmail.com
Dans un futur proche ou lointain... Vénus abandonne son fils Max pour le confier à des savants qui commencent à lui faire subir un lavage de cerveau. Pour son bien. Mais Max résiste... Lors d’une visite à l’hôpital un jour de printemps, Vénus se souvient qu’elle est mère et agit en conséquence.

Mathilde Bayle, Hôtel beau rivage
math.bayle@orange.fr
Un hôtel de luxe sur une plage de Normandie, années 50. Anne-Marie, femme de chambre, remarque le petit Christian, 5 ans, délaissé par sa mère, une actrice célèbre. Anne-Marie prend l’enfant sous son aile. Chaque année, Christian et sa mère reviendront. L’été de ses 16 ans, Christian devenu un beau jeune homme vient pour la dernière fois...

Cécile Bicler, Maman mon amour
cecilebicler@yahoo.fr

Ernest se débarrasse de son père dès son plus jeune âge.| Il peut ainsi vivre seul avec sa mère adorée et laisser libre court à sa passion pour les gâteaux. Il grossit, grossit jusqu’à prendre toute la place dans la vie de sa mère. Elle accepte l’amour débordant de son fils pendant de nombreuses années mais tout le monde à ses limites.

Laure Bourdon, Ma Pomme
bourdon_l@hotmail.com

Pauline et Noham s’aiment à la folie. Quand la mère de Pauline lui annonce qu’elles déménagent à Paris, Pauline, incapable de se séparer de Noham, décide de rester vivre dans sa ville natale. Seulement voilà, Pauline n’a que dix ans…

Anne Castelain, Johnny
anne.castelain03@gmail.com

Johnny 13 ans, boulimique, renfermé, et obsédé par tout ce qui brille, collectionne avidement les tickets de loterie. Cette attitude aussi étrange que douloureuse révèle peu à peu l’absence d’une mère, qu’il pense ramener à la maison grâce à un ticket gagnant.

Sara Ganem, Puissance 7
sara.ganem@gmail.com

Steven, 7 ans, survèt-casquette et figurine Batman, prépare un chocolat-baskets avec sa fidèle complice : sa mère. Mais après dispersion elle disparait, laissant son fils seul contre la rue. Orphelin imprévu, super-héros de la nuit et braqueur de rêve dans les yeux de Miléna, Steven vole du bitume jusqu’aux toits en un rien de temps. Et sur les traces encore fraîches de sa mère, il grandit jusqu’au matin.

Shanti Glissant Selk Miss super invisible
shantiselk@gmail.com

Pipie, 7 ans, adore les histoires de super-héros que lui raconte sa vieille Tatie Angèle, surtout celle de la Femme Invisible. Mais la réalité lui tombe dessus comme une météorite en feu : Son père se fait arrêter et sa mère est également menacée par ces adversaires en uniforme bleu, patrouille engagée par le monstre de l’ADASSE, lui explique sa vieille Tatie... Pipie comprend alors que pour sauver ses parents, elle doit elle-même devenir invisible, se transformer en super-héroïne et, pourquoi pas, prendre Tatie Angèle comme « sidekick »...

Judith Godinot, Invisible Max
judith.godinot@gmail.com

Max, 7 ans, a fait une grosse bêtise. Lorsqu’il voit son maitre d’école débarquer dans le salon de thé où travaille sa mère, il sent qu’il va prendre la fessée du siècle. Alors, il décide de se cacher dans les cuisines. Pablo, le chef pâtissier, lui propose encore mieux : s’il devenait invisible ?

Emilie Janin, Chroniques d’un abandon
janin.emilie@gmail.com

Entre situations cocasses et épisodes plus éprouvants, Vivien nous raconte toutes les fois où sa mère l’a oublié. Est-ce une mère indigne, une folle ou y-a-t-il quelque chose de plus profond ?

Anne Claire Jaulin, Le grand méchant loup
anneclaire.jaulin@gmail.com

Jusqu’où une femme est-elle capable d’aller pour ne pas se retrouver seule ?

Célia Kirche Une vie magique
celkirche@gmail.com

Dans leur minuscule appartement, Maddie prépare le repas pour son fils Jean. La spécialité de Maddie ? Transformer une vieille carotte en princesse et un quotidien difficile en aventure fantastique pour son fils. Après un inquiétant coup de fil qui les fait descendre dans la rue, Jean conservera-t-il son innocence ?

Joseph Lantigny Quand vient le dessert
joseph.lantigny@gmail.com

Lâchement abandonné par sa mère à l’âge de 5 ans, Patrice a développé 30 ans plus tard une étrange pathologie : quand vient le dessert, il ne peut pas s’empêcher d’aller le manger sous la table. Un vrai problème quand on essaye de rencontrer le Grand Amour...

Lucie Le Carrer Comme un grand
l.le.carr@gmail.com

Lucas, un garçon de huit ans immature et turbulent, perd de vue sa mère lors d’une virée au parc. Il se fait recueillir par un groupe d’adolescents qui lui font découvrir l’univers des « grands ».

Benoit Magne, Le Chwing
benoitmagne@gmail.com

A l’aube de rentrer au collège, Marie, 9 ans, découvre une vidéo pornographique.

Archibal Martin, Antonin
armartin761@gmail.com

Antonin, 7 ans est un enfant inexpressif et lunaire. S’il sait bien percevoir un changement, sa signification lui est étrangère. Cette perspicacité le plonge à ses dépends dans le remous de la vie adulte.

Vinciane Mokry, Si j’avais un jardin
vinciane.mokry@gmail.com

Si la maman de Jazz, huit ans, avait eu un jardin, elle aurait pris un chien.

Sacha Naymark Ninjas
sachanaymark@gmail.com

Un village du Midi-Pyrénées, recouvert par la poudreuse.
Des enfants espiègles, emmitouflés des pieds à la tête.
Et Alice, une jeune maman légèrement étourdie...

Noémie Nicolas, Amazones
colasnoem@gmail.com

Dans un futur proche et une France dévastée par une guerre totale, un enfant et sa sœur adolescente voient leur mère basculer dans une dépression morbide et mettre en péril leur survie. Quand la peur qu’elle leur inspire devient plus forte que celle du monde hostile qui les entoure ils doivent prendre une décision.

Eduardo Sosa Soria, Des châteaux de sable
esosasoria@gmail.com

Un imprévu de dernière minute oblige à Sophie à prendre la garde d’Alexandra, sa fille de six ans, pour le weekend. Mais elles avaient prévu chacune des plans auxquels elles tenaient et qu’elles vont devoir annuler. Ce weekend, elles le sentent déjà, il va falloir faire des efforts.

Kateryna Svyeshnykova, Avec ça
katerynasvyeshnykova@me.com

Jean a 6 ans et voit tout en rose, l’abandon de sa mère est un choc énorme. Florence, sa mère, a 22 ans et elle voit tout en noir quand elle abandonne son fils. Dans 40 ans Jean pardonnera et décidera de retrouver sa mère. Il comprend qu’elle l’a abandonnée pour lui sauver la vie.

Thibaut Villar Enfant gratuit
thibaut.villar@gmail.com

Une mère est convaincue qu’elle et son fils de 5 ans ne sont pas du tout sur la même longueur d’ondes. Lasse, elle essaie de s’en débarrasser et d’en trouver un autre avec qui elle pourrait avoir plus d’affinités.

Alice Voisin, Assis debout couché
alicevoisin@hotmail.fr

Une journée ponctuée de petites et grandes hostilités pour Anne, 32 ans. Dès le matin, accompagnant sa fille à l’école, elle s’entend dire par la maîtresse : « la maman de Garance toujours en retard ». Tout le monde semble, même de manière infime, lui faire la leçon ou lui dire comment elle devrait vivre. L’entretien d’embauche qu’elle passe en début d’après-midi est particulièrement éloquent de ce point de vue-là. En fin de journée, avec sa fille, la seule personne qui semble avoir réellement besoin d’elle, elle abuse de son avantage.