Le Navire

Cyril Désiré
Directeur du cinéma d’art et d’essai Le Navire

Qu’il est difficile d’écrire un édito pour un festival qui met en valeur ceux qui savent écrire.
Je me creuse les méninges depuis que j’ai reçu ce mail de l’équipe du Festival me rappelant la nécessaire présence de cet édito. Je reprends de vieilles idées, je cherche des pistes… Finalement, je décide d’appliquer de vieilles techniques pour parvenir à sortir quelques lignes.
La première consiste à parler de sa difficulté à écrire.
Voilà qui est déjà fait.
La deuxième est de chercher une citation, un bon mot voire carrément une « punchline » bien « swag ». Donc, hop, moteur de recherche et on trouve ça :
« L’obstination est le chemin de la réussite. » Charlie Chaplin.
Super, ça me parle, je ne sais pas si c’est vrai, mais ça le fait. C’est le principal. Chaplin, ça en impose en cinéma, personne n’ira faire du « fact checking » avec un tel nom. C’est raccord avec mon obstination à écrire au dernier moment. Et ça change de Sacha Guitry.
Troisième solution maintenant, utiliser des éléments de langage, ne pas oublier de remercier et féliciter, faire dans le politiquement correct. C’est sans doute plus facile. Essayons : Je me réjouis que Le Navire accueille cette nouvelle édition de Valence Scénario…. en permettant la rencontre entre les publics et les créateurs, l’aspect festif et enjoué de cette manifestation, l’échange et le partage, le vivre ensemble, l’écriture et l’art du cinéma…
Et là, d’un coup, comme une évidence. Si j’ai du mal à écrire cet édito, c’est qu’il faut savoir écrire. Taper sur un clavier pour inventer une histoire n’est pas donné à tout le monde. L’imagination a beau être féconde en chacun de nous, peu de personnes peuvent la traduire en histoires. Et surtout en histoires qui tiennent la route. Et en histoires qui donnent naissance à un film, encore moins.
Voilà la magie de Valence Scénario, permettre à de nombreux « imaginatifs » créateurs, de voir aboutir leurs désirs, leurs histoires. Leur permettre de les voir un jour au générique d’un film, d’une série.
Dernièrement nous avons eu, au Navire, certains de ces noms sur nos écrans, et nous sommes fiers, fier de les avoir croisés, un jour, à Valence.
Aussi, me voilà heureux d’avoir une bonne raison d’être fier à nouveau, et au nom de toute l’équipe du Navire, bienvenu à Valence Scénario, bienvenu au Festival international des scénaristes !

Cyril Désiré

Pour plus d’informations