La fois où un alien feinte Terminator en lui disant « je suis le pape et j’attends ma sœur »

Aujourd’hui, au village, nous avons vu une petite représentation des plus atypiques...

Deux extraterrestres à la poursuite d’une valise qui leur permettra de sauver leur planète respective.
Un scénario cocasse de science fiction, nous direz-vous, mais non, il s’agit d’autre chose. L’esprit des scénaristes qui ont écrit cette pièce doit certainement ressembler à la bille d’un flipper en train de faire du rodéo. A peine une situation installée, que d’improbables contraintes mènent le récit vers une destination des plus inattendues. Ce qui commençait comme de la pure SF se transforme alors en thriller érotique, qui bascule ensuite vers de la comédie musicale. Un ascenseur qui parle, une valise capricieuse, Sarah Connor, un fermier lubrique, un Over Board et une femme fontaine, interprétés par six comédiens complètement déjantés.
Créé au sein d’une battle de scénario jugé à l’applaudimètre, les trois soirées d’écritures dans les bars ont fait naître ce cadavre des plus exquis ! Le parfait remède contre cette météo capricieuse !