Joëlle Miquel

2 projets de fiction en développement : Mal-aimés, Paris-Poucette

BIOGRAPHIE
Artiste multicarte, Joëlle Miquel a débuté à 15 ans au cinéma avec Éric Rohmer dans Quatre aventures de Reinette et Mirabelle, film dont elle a tenu le rôle-titre et dont elle est co-scénariste.

A 18 ans, Joëlle Miquel entre avec succès en littérature avec Les Rosiers blancs (Belfond).
Françoise Verny, Hubert Nyssen et Pierre Belfond s’y intéressent immédiatement… La presse est unanime : « Une auteure est née. »

Depuis Joëlle Miquel a publié romans, nouvelles : L’Enfant aux Pivoines (Belfond), Mal Aimés (Mercure de France et Folio), L’Appel des Sirènes (Presses de la Renaissance et Poche), Concerto pour Alexandre (Actes Sud, sélectionné en dernière compétition pour le Prix des Libraires et le Goncourt des lycéens), L’Enfant Rire (Mercure de France) ; et travaille régulièrement comme scénariste tant pour le cinéma que pour la télévision (Une famille formidable, TF1 ; L’ennemi intérieur, FR2).
Sensible à l’enfance défavorisée, avec le Secours populaire français, elle a participé également à un ouvrage collectif “Bonnes vacances” (Gallimard) dont les droits ont été versés aux familles pour qu’ils puissent emmener leurs enfants en vacances. Elle travaille également régulièrement dans des centres de la DDASS et des collèges difficiles. Son dernier roman : Le lit de Rose (Ed. Ecriture) a été dans la dernière sélection du prix Pagnol et a obtenu le prix du lycée Jean-Félix Paulsen.

Comme comédienne, Joëlle Miquel a joué au cinéma sous la direction de metteurs en scène tels qu’Eric Rohmer, Jean-Jacques Beineix, Claude Lelouch, Claude Pinoteau et dans différents grands théâtres parisiens tels que l’Odéon ou le Théâtre de la Ville.

Joëlle Miquel a écrit et réalisé Les Joues Rouges (court-métrage) qui a reçu 28 nominations tant en France qu’à l’étranger (dont le prix du meilleur court métrage du festival de Paris et le prix d’originalité à Aubagne), a été diffusé en salle avant le long métrage Itinéraires de Christian Otzenberger et sur FR3. Les Joues Rouges a été également choisi par l’Office du tourisme pour représenter Paris.

D’autre part, Joëlle Miquel peint depuis toujours (plusieurs de ses toiles sont présentées dans le film Quatre aventures de Reinette et Mirabelle d’Éric Rohmer).

PROJETS EN DEVELOPPEMENT

1. MAL-AIMES
Ce projet est l’adaptation d’un de mes romans qui a eu beaucoup de chance notamment auprès des adolescents qui le choisissent aujourd’hui pour le présenter au bac.

L’action se situe dans un centre de la DDASS en baie de Somme, entre plaine et mer.
Les personnages : 4 adolescents de la DDASS.VIOLETTE, la plus âgée, quinze ans, a pour rôle celui de mère. L’OISEAU, treize ans, le plus violent, ressemble à un guerrier massaï, est le chef de famille. BLANCHE-NEIGE, quatorze ans, le plus beau, le petit frère de tous. La P’TITE MARIE, huit ans, la pleurnicharde… à part VIOLETTE, personne n’en veut.

Tous les enfants des centres se cognent aux mêmes questions : « Pourquoi Maman m’a-t-elle abandonné ?... Si Maman m’aimait, elle m’aurait gardé auprès d’elle… Qu’ai-je fait de mal pour qu’elle ne m’aime pas ? »

A l’approche de Noël, une injustice de trop, entraîne les enfants à faire le pacte de la haine. Ce futur qu’on ne leur donne pas, ils le prennent. « Plus tard, on sera assassins ! » jurent-ils.

2. PARIS-POUCETTE
Le jour où l’enfant paraît... le père disparaît.

JULIETTE, trentenaire sage et romantique, se retrouve seule à élever sa fille POUCETTE.

Le père, les amies, les voisines de JULIETTE, tous convaincus de grands principes d’éducation (totalement divergents) accourent à son secours. JULIETTE veut être une mère parfaite et essaie d’appliquer les conseils de chacun mais... que deviennent les grands principes dans l’épreuve du quotidien ?

Abandonnée par l’homme qu’elle aime, JULIETTE pourrait sombrer dans la dépression mais, à chaque fois qu’elle est sur le point de couler, POUCETTE se manifeste. L’enfant sauve la mère.

Bien sûr, pour écrire cette comédie, je me suis inspirée de mon expérience et de celle de mes amies. Nos filles peuvent revendiquer des droits d’auteur !