Ingrid Rajaomanana

Scénariste

Grenobloise mi-malgache mi-allemande, Ingrid Rajaomanana aime mélanger les univers. Elle écrit autant des histoires contemporaines que des histoires décalées, de quoi réfléchir aux dérives dont le progrès pourrait nous menacer. Le court métrage Sans voix qu’elle a réalisé a été sélectionné en 2014 au Festival international du court de Bangalore.

Elle recherche des auteurs de fiction longue et de transmedia, intéressés pour faire du mentorat. Elle apporte volontiers en échange de l’aide sur les outils numériques en lien avec les nouveaux formats.

Ingrid Rajaomanana sera présente lors du Festival du 29 mars au 1er avril 2017.