Il était une fois...

Un cadavre déambule dans Valence, mais ne vous inquiétez pas, il est exquis...

Hier soir, au Lézarts café commençait le premier fragment d’une histoire folle, celle du cadavre exquis géant.

Inventés par les surréalistes, ce concept a été remis au goût du jour par l’association des scénaristes Séquence7 avec l’aide complice de six comédiens d’improvisation.
Deux équipes s’affrontaient : les mots bleus et les flingueurs.
Après des sessions de dix minutes d’écriture, les scénaristes en herbe voyaient quasiment instantanément leur projet prendre vie sous leurs yeux.
Grâce à leur talent et à une adaptabilité hors norme, les comédiens ont su donner vie à leurs histoires avec beaucoup d’humour.
Une bonne humeur contagieuse s’est répandue dans le bar. Les rires fusaient de part et d’autre de la salle, les tables étaient violentées par des mains en furie. L’applaudimètre a vite explosé.

Le cadavre exquis a su séduire les troupes et libérer les imaginaires de chacun -professionnels ou non. Une belle collaboration en somme.

Si vous avez raté cette première session, ce n’est pas grave, il vous reste deux soirées pour participer à cette histoire rocambolesque : ce soir, ça se passe au bar Un air de famille à 20h, et demain au bar Le Cause toujours à 20h. A chaque fois, vous continuerez l’histoire au point où elle a été suspendue la veille.
N’oubliez pas de réserver si vous voulez participer.

Et si vous voulez assister aux résultats de ce savoureux mélange de récit, ça sera samedi à 14h au village.