Emmanuelle Bercot, Présidente du Jury Film

Le Jury Film est composé de personnalités du cinéma et de l’audiovisuel. Sa mission est d’attribuer l’Encrier de Cristal du meilleur film de la Compétition Film pour la qualité de son scénario . La compétition Film (œuvres achevées) récompense le meilleur scénario et la meilleure musique originale d’une sélection internationale de longs métrages en avant-première.

Emmanuelle Bercot réalise en 1997 son premier court métrage, Les Vacances, qui obtient le Prix du Jury à Cannes. En 1999 sort en salle La Puce, son moyen métrage et film de fin d’études de La Fémis qui révéle la comédienne Isild Le Besco.

Son premier long métrage, Clément, est sélectionné en 2001 dans la section Un Certain Regard et obtient le Prix de la Jeunesse à Cannes. Avec son deuxième long, Backstage, sélectionné en 2005 à la Mostra de Venise, elle continue d’explorer le mal-être adolescent à travers la relation trouble qui unit une star de la chanson à une jeune fan envahissante incarnées par Emmanuelle Seigner et Isild Le Besco.

Pour la télévision, elle réalise Le Choix d’Élodie (1998), Tirez sur le caviste (2008), avec Niels Arestrup et Julie-Marie Parmentier, et Mes Chères études (2010).

Co-scénariste de Maïwenn pour Polisse, Prix du Jury 2011 à Cannes, elle réalise la même année le sketch « La question » du film Les Infidèles, avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche. Elle co-écrit et réalise ensuite Elle s’en va (2013), road-movie qui signe sa première collaboration avec Catherine Deneuve. Elle retrouve l’actrice dans La Tête haute en 2015 qui vaut à Benoît Magimel et à Rod Paradot des César d’interprétation. Parallèlement, Emmanuelle Bercot tient le rôle titre, aux côtés de Vincent Cassel, dans Mon Roi (2015) de Maïwenn pour lequel elle reçoit le Prix d’interprétation féminine lors du 68e Festival de Cannes.

Dans son dernier long métrage, La Fille de Brest, sorti en novembre 2016, elle se consacre à nouveau à un portrait de femme, cette fois-ci inspiré du combat de la pneumologue Irène Frachon, sous les traits de Sidse Babett Knudsen, contre le Mediator.