Département de la Drôme

Quel est le dernier film qui vous a marqué, ému, enthousiasmé ? Celui que vous avez recommandé à vos amis ? Celui que vous êtes retourné voir une seconde fois ? Celui pour lequel vous êtes resté jusqu’à la fin du générique pour découvrir tous les noms de celles et ceux qui venaient de vous faire vivre un moment d’une rare intensité ?

Pourquoi et qu’est-ce qui fait que certains films parviennent à tellement nous toucher ?
Le cinéma est une alchimie complexe, un savant mélange entre histoires, écriture, scénaristes, réalisateurs, acteurs, tournage et montage. Force est néanmoins de reconnaître que le scénario est à l’origine de tout. C’est lui qui donne au film son sens, son caractère, sa force, sa structure. D’où l’importance d’un festival dédié à l’écriture de belles histoires.

Comme dans une pépinière, ce rendez-vous permet aux talents de demain de s’épanouir, de rencontrer les professionnels et autres incontournables du métier, d’aiguiser leur imagination, leur sens du récit en confrontant idées et styles lors de la compétition de création. Et il n’y a qu’à regarder le palmarès des précédentes éditions, pour comprendre le rôle fondamentalement pédagogique d’un tel événement, puisque également ouvert au public et notamment aux scolaires.

La Drôme aime le cinéma et réciproquement. De nombreux réalisateurs ont été charmés par ses paysages, sa lumière, ses patrimoines. D’où notre soutien au Festival, mais aussi à des partenaires comme Cinéda qui accompagne les équipes avant et pendant les tournages. Cette année, c’est la vie et l’œuvre d’un Drômois qui vont être racontées par Nils Tavernier, séduit par la folie et le génie de Ferdinand Cheval, facteur-bâtisseur du Palais idéal d’Hauterives.

Nous sommes très honorés que Nathalie Baye soit la Présidente d’honneur de la manifestation et que Dan Franck, Marion Vernoux, Marco Prince, Thomas Cailley et Christel Gonnard aient accepté de présider les différents jurys du Festival. Tous incarnent avec esprit et élégance toute la richesse de la culture française auquel nous sommes particulièrement attachés. Et peut être que Nathalie Baye se souviendra d’un précédent séjour drômois et de scènes tournées sous la direction de Robert Enrico à Romans pour « De guerre lasse » adapté du roman de Françoise Sagan, sur un scénario signé Jean Aurenche, Didier Decoin et Robert Enrico.

Très bon festival à tous.

Patrick LABAUNE
Président du Conseil départemental
Député de la Drôme

Fabien LIMONTA
Vice-président du Conseil départemental
Chargé de la Culture

Pour plus d’informations