Charlotte PAILLIEUX, marraine au marathon du court-métrage, rencontrée au wagon-bar du TGV, autour d’un café…

Scénariste confirmée, Charlotte Paillieux a été invitée à prendre le micro vendredi 10 avril à 17h au Pop’Up (salle des Clercs) pour partager avec le public son expérience, ses « Premiers pas ». Elle participera à la rencontre avec la Guilde française des scénaristes (dont elle fait partie) jeudi 9 avril à 10h au Lux. Elle est aussi, et surtout, marraine de participants au marathon du court-métrage.

Malgré une once d’anxiété, elle admet, un large sourire aux lèvres, que cette communication, qui sera une première pour elle au festival de Valence, la réjouit : « Toute expérience est bonne à prendre ! ».
Son programme va être chargé pendant les quatre prochains jours mais elle se dit vraiment ravie de participer à cette 18e édition qui lui permet, aussi, de s’échapper, un peu, de l’agitation parisienne.
Car en plus de ses activités scénaristiques, Charlotte est professeur au CLCF (Conservatoire Libre de Cinéma Français). Certains élèves de sa classe seront d’ailleurs présents : ils concourent dans le cadre du marathon dont elle est, cette année, la marraine.
Après avoir co-créé et co-écrit la série « Tiger Lily » (France Télévisions), elle travaille aujourd’hui sur deux projets de série, un unitaire télé et un long métrage pour le cinéma.