Cérémonie de fin de voyage...

Blog des étudiants du Master pro scénario (Nanterre)
Le festival touche à sa fin, retours sur la cérémonie de clôture et la remise des prix.

Sur fond de réflexions politico-philosophiques, nous attendons que le Théâtre de la Ville ouvre ses porte pour la Cérémonie de remise des prix du Festival.

Tous regroupés sur les marches du théâtre, nous avons déjà le sentiment d’être arrivés au bout du voyage. Lentement, on nous fait pénétrer dans la salle à l’italienne avec sur la scène un piano et le pupitre aux couleurs du festival animé par Serge Bromberg.

Cette année, la femme était à l’honneur avec un hommage à Alice Guy, première femme cinéaste, ainsi que des jury présidés par des femmes de la profession : Agnès de Sacy (Grand jury), Agathe Bonitzer (Jury Jeune), Catherine Corsini (Jury de la Création), Stéphanie Durand-Barracand (Jury public).

pres des remerciements plus que mérités et la découverte ou redécouverte de films d’Alice Guy et de courts métrages, la remise des prix des marathoniens peut commencer.

48h, c’est le temps qu’ont eu les participants pour écrire un scénario mené par un thème, une phrase. Ce soir, ils sont fatigués, satisfaits ou non mais surtout fébriles.

Monte le Jury public qui cette année récompense le scenario très punchy Puissance 7.
Puis arrive le tour des Jury Jeune et de la Création qui tous deux ont primé Ma fille a la patte, l’histoire drôle et touchante d’une relation mère/fille.
Enfin ce fut Amazones qui reçu les honneurs du Grand Jury, le récit à l’ambiance post-apocalyptique d’une famille à équilibre fragile.
Notons également la distinction faite à Julien Faivre pour son très apprécié HeroHic qui a remporté le prix de la Cartoucherie.

Sous un tonnerre d’applaudissements, nous félicitons tous les lauréats et leur souhaitons de continuer sur le chemin de la réussite !

Tout le monde se presse vers la sortie, Valence sera de retour en 2015 pour sa 18e édition du 8 au 12 avril...