A l’occasion de la cérémonie d’ouverture du festival, nous avons eu la chance de voir en avant-première Le Tournoi, film écrit et réalisé par Elodie Namer.

Le Tournoi retrace sept jours de championnat d’échecs auquel participe Cal (joué par Michelangelo Passaniti), génie de 22 ans dont l’assurance va être troublée par l’arrivée d’un adversaire inattendu.

A travers un quasi huis-clos, Elodie Namer relève ici un défi de taille en se saisissant de ce sujet peu commun. Portrait d’une jeunesse déconnectée, Le Tournoi arrive à capturer tout à la fois la solitude de ces grands enfants et leurs instants d’un partage intense, enivrant, toujours immature mais souvent attendrissant. S’ouvrant sur un plan au graphisme méticuleux et à la symétrie délicieuse, Le Tournoi jouit par ailleurs d’une belle palette chromatique qui transfigure l’évolution de Cal au long du film.

C’est au Pop’up Cabaret que nous avons eu l’occasion de rencontrer Michelangelo Passsaniti, jeune acteur et interprète du rôle principal de Cal.
Plus habitué aux matchs d’improvisation, Michelangelo n’était pas champion d’échecs et n’avait encore jamais joué dans aucun film, mais Elodie a su ressentir son potentiel et l’a soutenu durant neuf mois de préparation intensive. Ensemble, ils ont travaillé sur son jeu, sa diction, mais aussi sur ce qui lui permettrait de nourrir son personnage. Au gré de rencontres avec de nombreux joueurs d’échecs, Michelangelo a découvert cet univers si cher à la réalisatrice et a lui-même pris goût à ce jeu auquel il a consacré dix heures par jour durant trois mois. Michelangelo réalise la chance qu’il a eu d’être ainsi formé par Elodie : « Pour un premier rôle on n’aurait pas pu rêver mieux ».

Le comédien prend aujourd’hui des cours au Laboratoire de l’acteur où d’autres grands noms du cinéma tels que Ludivine Sagnier ou Raphaël Personnaz ont fait leurs classes. Il continue par ailleurs d’évoluer sur les scènes de théâtre et se prépare pour tourner prochainement dans un court métrage.