VALENCE SCÉNARIO
PAR MA FENÊTRE AUJOURDHUI

<span class="caps">JPEG</span> - 92.9 ko

La plateforme vidéo Par ma fenêtre a été créée par Benoît Labourdette début avril 2020 pour filmer ce que vous voyez au travers d’une fenêtre de chez vous et raconter un souvenir important.
Plus de quatre-vingt vidéos ont déjà été postées sur Par ma fenêtre et révèlent l’incroyable diversité de la création et de notre imaginaire.

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

Enthousiasmé par l’appel de Benoît Labourdette, le Festival international de Valence – scénaristes et compositeurs, propose aux scénaristes, aux compositeurs et aux étudiants en école de cinéma et audiovisuel d’y contribuer, eux aussi, à leur façon, avec un concept légèrement modifié et un peu plus scénarisé.

Nous espérons que vous aurez envie de contribuer à la création d’un patrimoine digital sur cette période particulière et inédite qu’est le confinement général. 

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

LE THÈME

  • Choisissez un élément visible de votre fenêtre (objet, lieu, situation…).
  • À partir de cet élément, inventez une histoire que vous racontez à voix haute.
  • Les compositeurs peuvent utiliser seulement une musique originale ou l’accompagner d’une histoire à voix haute.

Les films reçus seront intégrés dans un volet Valence scénario sur la plateforme Par ma fenêtre. 

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

INSPIRATION
Extrait de l’appel Par ma fenêtre

« Jamais les fenêtres de nos appartements n’auront été aussi importantes. Confiné chacun chez nous, nous sommes condamnés à voir notre rue, notre quartier ou notre cour à travers elles. Et les écrans qui nous entourent ne sont finalement que d’autres fenêtres par lesquelles nous essayons d’apercevoir d’autres fragments du monde.
Alors installons-nous avec notre téléphone mobile devant l’une d’entre elles, et filmons ce qu’il y a derrière. Très vite, ce que nous voyons nous évoque autre chose. D’abord, tout est tellement différent de la période d’avant, celle d’avant le confinement bien sûr. Il n’y a personne dans la rue, pas une voiture, pas un bruit de pas, on entend même les oiseaux…
Mais votre mémoire appelle rapidement d’autres souvenirs. Il vous revient qu’ici un arbre malade a été coupé, ou bien vous vous souvenez du jour où il était en fleur, ou bien un immeuble a été détruit, ou construit. Vous avez été ému, vous avez été en colère, ou bien même peut-être un événement familial qui a changé votre vie vous revient-il à l’esprit. C’était le jour où mon père est mort, le jour où tu as accepté de venir chez moi pour la première fois, le jour où tu m’as dit que tu étais enceinte.
Combien de temps passons-nous devant notre fenêtre, combien de choses nous traversent l’esprit quand nous laissons glisser notre visage vers la vitre qui nous sépare de l’extérieur ? Il nous est impossible actuellement de nous évader de chez nous autrement qu’en pensées. Prenons notre revanche, faisons de la douleur de ne pas pouvoir sortir un excitant pour notre imagination, et partageons nos rêves et nos nostalgies. Notre monde intérieur est trop riche pour le laisser confiné !
 »
Serge Tisseron - Le 28 mars 2020 
 

JPEG
Inspirez-vous en visionnant les films sur la plateforme ICI

 
Pour vous aider à réaliser votre film, voici quelques indications technique en cliquant sur l’article ci-dessous :